Les surfaces potentiellement urbanisables

 
 

Une note a été établie en 2014 pour dresser le bilan des surfaces potentiellement urbanisables, c'est-à-dire encore disponibles dans les zones ouvertes à la construction dans les POSPlan d'occupation des sols, PLUPlan local d'urbanisme, et cartes communales. La direction départementale des territoires et de la mer (DDTMdirection départementale des territoires de la mer) de la Manche a mis au point un outil SIG qui croise le cadastre (parcelles et bâtiments) avec ces documents d’urbanisme numérisés.

L’outil ne traite pas de l’artificialisation des sols. Le programme informatique présente des limites dans son utilisation. En effet, les communes qui ne sont pas dotées de document d’urbanisme (soumises aux règles nationales d’urbanisme) ou qui n’ont pas de document d’urbanisme numérisé ne sont pas prises en compte.

Les résultats de l’exploitation des données se présentent sous la forme de tableaux récapitulatifs pour l’ensemble des communes sélectionnées (destination et mode d’urbanisation) et détaillés par commune, et de cartes par commune représentant les parcelles potentiellement urbanisables par type de destination.

À partir de ces résultats il a été établi ce premier bilan à l’échelle communale et départementale en fin d’année 2013.

Cet état initial permettra par la suite, par comparaison, de constater annuellement les évolutions du bâti sur le département. Il sera tenu compte des évolutions du cadastre d’un côté et des nouveaux documents d’urbanisme de l’autre.

Le bilan 2014 des surfaces disponibles à l'urbanisation dans les territoires dotés de documents d’urbanisme numérisés et approuvés est aussi consultable.

> Surfaces potentiellement urbanisables dans la Manche bilan 2013 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,49 Mb

> Surfaces_potentiellement_urbanisables_dans_la_Manche_bilan_2014 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,19 Mb