Actualités

Influenza aviaire // Mortalité d'oiseaux sauvages à Saint-Pair-sur-Mer

 
 

Le 22 janvier 2021 :

Suspension de chasse sur le domaine public maritime entre le phare du Roc à Granville et la limite Manche - Ille et Vilaine

Un virus d’influenza aviaire a été détecté sur des populations d’oiseaux sauvages (bécasseaux maubèches) en hivernage sur le littoral de la Baie du Mont Saint Michel. Cette situation témoigne de risques sanitaires importants pour l’avifaune sauvage et pour les élevages avicoles.

Le dérangement de ces populations d’oiseaux pourrait entraîner leur dispersion et accroître ainsi la diffusion du pathogène. Il est donc nécessaire de limiter les facteurs de dérangement des oiseaux sauvages pour contenir ce risque de dispersion.

Par conséquent, le Préfet de la Manche a pris un arrêté de suspension de la chasse sur le domaine public maritime entre le phare du Roc à Granville et jusqu’à la limite Manche-Ille-et-Vilaine jusqu’au 31 janvier 2021 inclus.

> Arrêté suspendant l'exercice de la chasse de certaines espèces de gibier - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,37 Mb


Le 21 janvier 2021

Une mortalité anormale d'oiseaux sauvages a été observée les 17 et 18 janvier au niveau de la plage de Saint-Pair-Sur-Mer.

Dans le cadre de la surveillance renforcée effectuée par le réseau SAGIR (réseau de surveillance des maladies de la faune sauvage), trois cadavres de bécasseaux maubèche ont été prélevés le 18 janvier pour dépistage du virus de l'Influenza aviaire.

Les premiers résultats d'analyse, qui nécessitent d'être complétés, montrent qu'il s'agit d'un virus Influenza.

Le caractère hautement pathogène de ce virus n'est pas confirmé à ce stade.
Compte-tenu du contexte national de circulation de virus Influenza aviaire hautement pathogène chez les oiseaux sauvages, et des nombreux foyers en élevages dans le Sud-Ouest de la France, le préfet de la Manche a décidé de prendre dès aujourd’hui un arrêté définissant une zone de contrôle temporaire.

Dans cette zone, d'un rayon de 5 km, les 4 exploitations commerciales de volailles feront l'objet d'une surveillance renforcée par des inspecteurs vétérinaires pour détecter toute apparition de symptômes.

Il est rappelé que l’ensemble du territoire national métropolitain est classé en niveau de risque «élevé »au regard de l’influenza aviaire depuis le 17 novembre 2020.

Les mesures suivantes s’appliquent à l’ensemble des départements :
• claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours
extérieurs pour les animaux ;
• interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
• interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements
organisés ;
• interdiction de l’utilisation et du transport d'appelants pour la chasse au gibier d’eau.

> 20210121_AP_ZCT - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,26 Mb