Chasse : dérogations exceptionnelles pour la régulation de la faune sauvage

 
 

Dans le cadre du confinement mis en place le 30 octobre 2020, les déplacements et les activités non essentiels sont interdits, sauf dérogation sur demande de l’autorité administrative pour des raisons d’intérêt général. La chasse de loisir est donc interdite.

Après avoir échangé avec les acteurs locaux de la chasse et pour éviter un accroissement des dégâts faits aux cultures, aux forêts et aux biens par une prolifération des populations de grand gibier comme les sangliers ou les chevreuils, le préfet de la Manche a pris aujourd’hui un arrêté permettant d’assurer la régulation de la faune sauvage en maintenant :

• La chasse collective du sanglier et des cervidés (battues administratives) ;
• La chasse individuelle du sanglier et des cervidés, à l’affût (à poste fixe) ;
• La chasse de l’étourneau sansonnet, à moins de 250 mètres des installations de stockage de l’ensilage ;
• La chasse du corbeau freux et de la corneille noire, à moins de 250 mètres des installations de stockage de l’ensilage ;
• La chasse du pigeon ramier, à poste fixe matérialisé de main d’homme, dans les cultures de choux, salades et pois.

Les actions de destruction des animaux d’espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (piégeage, tir des ragondins et rats musqués) peuvent continuer à être mises en œuvre dans le cadre de la réglementation en vigueur.

Conditions d’exercice de ces activités :

• Chaque chasseur devra se munir de l’attestation dérogatoire dûment renseignée, en cochant le motif de « Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative ».
• Pour chaque action de chasse collective du grand gibier, le responsable de la chasse avisera par courriel, au minimum 4 heures avant le début des opérations, le groupement de gendarmerie de la Manche (ggd50+chasse@gendarmerie.interieur.gouv.fr) et le service départemental de l’Office Français de la Biodiversité (sd50@ofb.gouv.fr), en précisant la date, le lieu de chasse et le nombre de participants à l’opération.

Le préfet de la Manche rappelle que les autres actions de chasse demeurent interdites, tout comme l’agrainage de sanglier.

Il faut rester pleinement mobilisés, individuellement et collectivement, pour freiner la circulation du virus sur le territoire, en respectant strictement les mesures de distanciation physique et les gestes barrières.

Arrêté portant dérogations au confinement en matière de régulation de la faune sauvage et de destruction d'espèces animales susceptibles d'occasionner des dégâts :

> ARRETE-dérogation chasse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,21 Mb