Vigilance orange vagues-submersion // Dimanche 15 novembre 2020

 
 
Vigilance orange vagues-submersion // Dimanche 15 novembre 2020

Météo-France a placé le département de la Manche en vigilance orange pour vagues submersion à partir de 17h00.

Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.

Situation actuelle : Une dépression atlantique circule au nord-ouest des îles britanniques.  La perturbation active associée se décale sur la Manche puis sur le golfe de Gascogne en journée. A l'avant, des vents soutenus de sud à sud-ouest ont amplifié l'état de la mer cette nuit sur le pourtour de la pointe bretonne.

Evolution prévue : En cours d'après-midi ce dimanche, les vents de sud-ouest vont se renforcer en Manche. Aussi, ils amplifient les fortes vagues en provenance du sud-ouest sur la Manche. Dans un contexte de grandes marées (107 dimanche matin, 109 dimanche soir et 109 lundi matin), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral de la Manche. L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment de la pleine mer.

Conséquences possibles :

  • Les submersions marines peuvent provoquer des inondations sévères et rapides du littoral, des ports et des embouchures de fleuves et rivières. Les vagues peuvent, quant à elles, endommager des infrastructures côtières par effet mécanique et provoquer des envahissements d'eau par projection. Ces deux phénomènes, lorsqu'ils sont simultanés, sont particulièrement destructeurs.
  • En cas de submersion, les voies de communication, les habitations, les zones d'activités peuvent être inondées et endommagées en quelques heures, voire moins, même à plusieurs kilomètres du littoral.
  • Les vagues peuvent transporter des objets ou matériaux (notamment des galets) et en faire des projectiles susceptibles de blesser des personnes ou d’endommager des biens.
  • Les objets non correctement arrimés peuvent être emportés.
  • Les bateaux, même amarrés au ponton dans les ports, peuvent être soulevés et emportés sur la terre ferme.
  • A proximité des estuaires, l'écoulement des cours d'eau peut également être ralenti voire stoppé, ce qui génère alors des débordements.
  • Les dégâts peuvent être aggravés en cas de violentes rafales de vent, fortes pluies, ruptures de digues.
  • Les dommages aux personnes et aux biens provoqués par les vagues et les submersions dépendent donc de facteurs naturels mais également de l'implantation des activités humaines (occupation des sols). Ils peuvent être réduits grâce à des mesures de protection (digues, jetées, dunes) et de prévention (restriction sur les aménagements en zone exposée, information, préparation...).

Le préfet de la Manche appelle chacun à la plus grande prudence et recommande aux  usagers de respecter les consignes suivantes :

Habitants du bord de mer ou le long d'un estuaire :

  • Fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer.
  • Protégez vos biens susceptibles d'être inondés ou emportés.
  • Prévoyez des vivres et du matériel de secours.
  • Surveillez la montée des eaux et tenez-vous informé auprès des autorités.