Risques Naturels et Technologiques

 

Le risque majeur est la possibilité d'un évènement d'origine naturelle ou anthropique, dont les effets peuvent mettre en jeu un grand nombre de personnes, occasionner des dommages importants et dépasser les capacités de réaction de la société. La prévention des risques majeurs est donc une priorité de l’État au travers de l'élaboration de plans de prévention des risques.

La prévention des risques naturels et des risques technologiques s'appuie sur les actions complémentaires de nombreux acteurs : État, communautés de communes ou d'agglomération (via leurs compétences en aménagement du territoire et en GEMAPI ), communes, entreprises, particuliers, etc.

La politique de prévention vise d’abord à réduire les conséquences des dommages potentiels en amont ; elle est complémentaire à la politique de protection civile qui permet de gérer la crise et s’articule avec la politique d’indemnisation des dommages.

 Elle s’appuie sur 7 principes complémentaires :

  • La connaissance des phénomènes, de l’aléa et du risque
  • La surveillance, la prévision et l’alerte
  • L’information préventive et l’éducation des populations
  • La prise en compte des risques dans l’aménagement et l’urbanisme
  • La réduction de la vulnérabilité
  • La préparation et la gestion de crise
  • La gestion de l’après-crise et le retour d’expérience.

Elle s'inscrit dans une démarche de développement durable.

Pour en savoir plus :

 

A lire dans cette rubrique

  • Le LIDAR
    Le LIDAR, outil de levé topographique, permet de bénéficier de données fiables pour la réalisation des cartographies, utilisées, entre autre, dans le cadre de la planification du risque (PPRN).