Retour d’expérience sur les mouvements estivaux des gens du voyage dans la Manche

 
 
Retour d’expérience sur les mouvements estivaux des gens du voyage dans la Manche

Comme il s’y était engagé, le Préfet a réuni, ce jeudi 27 octobre, le Conseil départemental, l’ensemble des présidents des intercommunalités (et leurs représentants), la médiation (portée par SOLIHA) et les forces de sécurité intérieure pour effectuer ce retour d’expérience.

Chaque partie a pu exprimer son analyse des situations rencontrées.

Il est à retenir que les mouvements ont été de plus grande ampleur qu’annoncée lors de la programmation, le constat est le même dans les autres départements de Bretagne et de Normandie. Les engagements en termes de calendriers de passage et de volume des groupes n’ont pas été respectés, occasionnant des tensions et des difficultés d’organisation sur certains sites.

Afin de réduire les difficultés rencontrées et de mieux gérer la saison prochaine, il a été convenu les points suivants :

  • finaliser la création des aires de grands passages prévues au Schéma départemental sur les territoires des trois intercommunalités concernés (Granville, Terre et Mer ; Mont-Saint-Michel Normandie et la Communauté d’agglomération du Cotentin) ;
  • mettre en œuvre une médiation avec les gens de voyage de manière pérenne à l’échelle départementale et ce tout au long de l’année ;
  • anticiper la préparation de la saison estivale, en saisissant dès maintenant le coordonnateur national qui sera rencontré par le préfet en début d’année 2023 ; et en organisant une réunion préparatoire au mois de mars 2023, associant les référents opérationnels des tous les acteurs concernés.