Appel à projet local DILCRAH "Pour la fraternité, contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT+"

 
 
Appel à projet "Pour la fraternité, contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT+"

Le dépôt des candidatures est ouvert au 21 octobre 2022 et sera clos le 4 décembre 2022.

Sous l'égide de Madame Elisabeth BORNE, Première ministre, et Madame Isabelle LONVIS-ROME, ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, la DILCRAH lance son appel à projet local, entièrement déconcentré, « Pour la fraternité, contre le racisme et l’antisémitisme, contre la haine anti-LGBT+».

Doté d’une enveloppe unique de 2,6 millions d’euros pour l’année 2023, cet appel à projet local vise à accompagner le plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme d’une part et le plan national d’actions pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ 2020-2023 d’autre part.

Le dépôt des candidatures est ouvert au 21 octobre 2022 et sera  clos le 4 décembre 2022.

Soutenu financièrement par la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT et piloté par les préfectures de département, cet appel à projets local cible l’ensemble des actions de lutte contre la haine et contre les discriminations liées au racisme, à l’antisémitisme et aux LGBTphobies, et ce au plus près des publics et des territoires.

Isabelle Lonvis-Rome, ministre déléguée auprès de la Première ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, déclare : « La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les LGBTphobies est au cœur des priorités du Gouvernement. Dans ce contexte, depuis 2017, les subventions de l’État n’ont eu de cesse de progresser d’environ 50% et de 17% en 2022 par rapport à l’année passée. Ces efforts
budgétaires sont la traduction de l’ambition du Gouvernement aux côtés des services déconcentrés de l’État, des associations, du monde académique et des collectivités. Le combat contre la haine nécessite l’engagement de tous, sans relâche. C’est pourquoi, je me réjouis de lancer aujourd’hui l’appel à projets local pour 2023, doté d’une enveloppe de 2,6 millions d’euros, qui s’inscrit dans le sillon tracé depuis cinq ans.»

> Annexe 2 CERFA 12156-06 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,04 Mb

> Appel à projet 2022_2023 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb