Actualités

Pollution de l’air : déclenchement d’une procédure d’alerte sur persistance

 
 
Pollution de l’air : déclenchement d’une procédure d’alerte sur persistance

En raison de conditions météorologiques défavorables à la dispersion des polluants, une pollution de l'air par les particules en suspension est prévue pour ce samedi 26 mars et dimanche 27 mars.

Ces particules sont de petites tailles et majoritairement liées aux activités humaines [agriculture, trafic, chauffage, industrie,...]. Une procédure préfectorale d'alerte sur persistance est déclenchée pour la Manche.

Il convient de maintenir les pratiques habituelles de ventilation et d’aération et de ne pas aggraver les effets de cette pollution en s’exposant à des facteurs irritants supplémentaires: fumée de tabac, utilisation de solvants en espace intérieur, chauffage au bois, exposition aux pollens en saison…

Recommandations comportementales pour les personnes sensibles et vulnérables
  • Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort
  • Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant 
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d'un professionnel de santé. 

Pour l’Ozone

  • Evitez les sorties durant l'après-midi lorsque l'ensoleillement est maximum
  • Evitez la pratique d'activités physiques ou sportives intenses (dont les compétitions) en plein air, celles peu intenses à l'intérieur peuvent être maintenues.

Pour les autres polluants

  • Evitez les zones à fort trafic routier, aux périodes de pointe 
  • Privilégiez les activités modérées.

Recommandations comportementales

pour la Population générale

  • Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d'un professionnel de santé

Pour l'ozone :

  • Évitez les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en extérieur, dont les compétitions. Celles se déroulant en intérieur peuvent être maintenues

Pour les autres polluants :

  • Réduisez, voire reportez, les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en intérieur comme en extérieur, dont les compétitions