Actualités

Le New Deal Mobile continue sa progression pour résorber encore davantage les zones blanches

 
 
Le New Deal Mobile continue sa progression pour résorber encore davantage les zones blanches

339 nouveaux sites de téléphonie mobile à construire par les opérateurs retenus par les collectivités territoriales et l’Etat pour fournir une couverture 4G.

La crise sanitaire que nous vivons n’a fait que confirmer le caractère essentiel du numérique dans notre quotidien. Cette période a de plus mis en lumière les inégalités au sein de la population française en matière d’accès aux réseaux de communications électroniques. Si la crise sanitaire a conforté les politiques publiques de déploiements des infrastructures numériques lancées par le gouvernement depuis 2017, elle a également fait émerger une attente légitime d’accélération du déploiement des pylônes de téléphonie mobile dans les zones peu ou mal couvertes. La réponse réside dans le New Deal Mobile, accord entre l’Etat et les opérateurs de 2018, qui porte aujourd’hui ses effets dans les territoires.

A ce titre, l’arrêté ministériel du 9 avril 2021publié le 17 avril 2021 définit une nouvelle liste de 339 zones en souffrances au sein desquelles les opérateurs Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR devront fournir une couverture 4G au plus tard dans 24 mois. Cette liste vient s’ajouter aux 2 658 sites prioritaires d’ores-et-déjà identifiés par la puissance publique depuis 2018 portant désormais ce nombre près de 3000 zones qui doivent bénéficier d’une amélioration sensible de la couverture mobile. Ce nouvel arrêté est le fruit d’un travail collaboratif et continu entre les collectivités territoriales et les services l’Etat, au travers des équipes-projets locales.

Par ailleurs, ce dispositif de couverture ciblée se concrétise dans les territoires et ce malgré les contraintes liées à la crise sanitaire, avec le déploiement de 763 nouveaux pylônes mis en service par les opérateurs parmi ces 3000 sites retenus. Ce sont au moins autant de communes qui sont ainsi sorties de l’isolement et qui bénéficient aujourd’hui d’une couverture mobile de qualité.

M. Gérard GAVORY, Préfet de la Manche a ainsi inauguré ce jour un ensemble de 4 pylônes dans le secteur du Grand-Celland, du Petit-Celland, de Reffuveille, du Mesnil-Ozenne, et de Juvigny-les-Vallées qui accueillent les antennes des quatre opérateurs de téléphonie mobile.

Le New Deal Mobile s’inscrit dans l’ambition du Gouvernement d’offrir à tous l’opportunité de travailler, de s’épanouir et de se former grâce au numérique qui ne doit plus être synonyme d’exclusion ou de fracture entre les citoyens, entre les territoires.

Echelle nationale

339 nouvelles zones imposées aux opérateurs avec l’arrêté du 09/04/2021

au total 2997 zones identifiées depuis le début du dispositif de couverture ciblé

dont 762 sites mobiles d’ores et déjà mis en service

Région Normandie

21 nouvelles zones imposées aux opérateurs avec l’arrêté du 09/04/2021

au total 131 zones identifiées depuis le début du dispositif de couverture ciblé

dont 47 sites mobiles d’ores et déjà en service

En savoir plus sur le New Deal Mobile :

En janvier 2018, le Gouvernement, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (Arcep) et les opérateurs de téléphonie mobile (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR) sont parvenus à un accord historique – le New Deal Mobile – visant à généraliser la couverture mobile de qualité pour tous les Français.

Le Gouvernement a fait le choix dans le cadre du New Deal Mobile de prioriser l’objectif d’aménagement du territoire plutôt qu’un critère financier pour l’attribution des fréquences. L’État a ainsi décidé d’orienter l’effort des opérateurs vers la couverture du territoire, au moyen d’obligations de couverture inédites.

L’objectif du dispositif de couverture ciblée est d’assurer une couverture mobile de qualité dans les zones non ou mal couvertes. Chaque opérateur a l’obligation d’installer 5000 nouveaux sites (dont certains peuvent être mutualisés), à un rythme de 600 à 800 par an. Une fois une zone retenue et publiée au sein d’un arrêté ministériel, les opérateurs ont 24 mois maximum pour apporter la couverture mobile attendue (voix, SMS et accès Internet 4G).

Pour aller plus loin :

Un exemple de mise en œuvre en image avec l’équipe-projet mobile de Haute-Loire (vidéo) : https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/france-mobile-54

Lien vers le second arrêté au titre de l’année 2021 :

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043386176

Pour suivre en détail tous les avancements du New Deal Mobile, l’ARCEP publie un tableau d’avancement du New Deal mis à jour trimestriellement : https://www.arcep.fr/cartes-et-donnees/new-deal-mobile.html#Home .

Pour ne rien manquer de l’actualité du Dispositif de couverture ciblé, suivez le Programme France Mobile sur Twitter : @ANUMANCT