Actualités

Étude des aléas littoraux sur les communes d'Agon-Coutainville à Bretteville-sur-Ay

 
 
Étude des aléas littoraux sur les communes d'Agon-Coutainville à Bretteville-sur-Ay

Une des plages du secteur d'étude

Des études relatives aux aléas littoraux seront lancés en 2021 sur les communes suivantes : Agon-Coutainville, Blainville-sur-Mer, Gouville-sur-Mer, Geffosses, Pirou, Créances, Lessay, Saint-Germain-sur-Ay et Bretteville-sur-Ay. Ces communes sont situées sur la côte centre-ouest du département de la Manche.

Le secteur d’étude est caractérisé par une frange littorale qui se compose principalement d’un cordon dunaire, en avant d’une plaine côtière percée par trois havres. Des systèmes de protection contre l’érosion sont présents le long des secteurs les plus urbanisés.

Ces caractéristiques amènent les services de l’État à lancer une étude affinée des aléas littoraux sur les communes cotées précédemment. Cette étude, réalisée en concertation avec les acteurs locaux, aboutira à une connaissance partagée des aléas et à leur prise en compte dans les décisions relatives à l’urbanisme. Elle permettra à terme de lancer une réflexion plus approfondie autour de la réalisation d’un plan de prévention des risques littoraux (PPRL).

Les aléas étudiés

Les types de risques naturels dont la prise en compte est prévue dans ces études sont :

  • la submersion marine
  • le recul du trait de côte (érosion)
  • le choc mécanique des vagues
  • la rupture de digues (bandes de précaution).
recultdc_2008

Recul exceptionnel de la côte - Blainville-sur-Mer, 30 mars 2008


Qui contacter pour se renseigner ?

La direction départementale des territoires et de la mer répond aux questions concernant les études prévues et le projet de PPRL : dddtm-setris-risc@manche.gouv.fr

Les communautés de communes Coutances Mer et Bocage (contact@communaute-coutances.fr), Côte Ouest Centre Manche (contact@cocm.fr) et les communes de la zone d'étude sont compétentes pour les questions relatives à l'urbanisation et aux permis de construire.