Actualités

EPR Flamanville : l'après-chantier concrétise ses engagements

 
 

Le 25 octobre 2018, l’Etat, EDFÉlectricité de France, la Région Normandie, le Département de la Manche et la Communauté d’agglomération du Cotentin ont signé un Accord de Performance Territoriale pour l’Après Grand Chantier de l’EPR Flamanville 3 destiné à sécuriser l’emploi des salariés en fin de mission du chantier de construction de l’EPR et à fidéliser les compétences au profit du territoire et de ses filières économiques.

Le label Grand Chantier a été délivré le 1er août 2008 par le Premier ministre, à la demande d’EDFÉlectricité de France, fort du soutien de l’ensemble des acteurs locaux. Il a permis la réalisation d’un programme d’équipement de 123 millions d’euros et le retour à l’emploi via la formation de 1300 personnes.

Pour veiller aux équilibres socio-économiques consécutifs à la fin du chantier, cette procédure prévoit l’instauration d’un dispositif d’Après Grand Chantier destiné à maintenir l’emploi et l’activité dans le Cotentin.

Dans ce but, un Accord de Performance Territoriale de l’Après Grand Chantier a été co-rédigé et signé pour 3 ans par l’Etat, EDFÉlectricité de France et les collectivités territoriales. Il est le fruit d’une concertation étroite entre les parties prenantes du territoire qui ont exprimé leur intérêt et co-construit le plan d’action.

Un accord basé sur deux axes complémentaires

Le premier axe vise à identifier et à traiter les conséquences directes de la fin du chantier de construction de l’EPR de Flamanville sur la main d’œuvre et les entreprises locales, ainsi que sur les commerces de proximité.

L’EDEC* et l’équipe emploi-formation du Grand Chantier sont engagés dans le redéploiement des salariés locaux en contrat intérim ou à durée limitée. Les partenaires de l’Accord de Performance Territoriale apportent un appui aux PMEPetites et moyennes entreprises/TPE locales travaillant sur le chantier et une action est menée pour préserver l’harmonie du tissu commercial local.

En réponse aux attentes du territoire, le second axe a pour ambition de susciter des projets structurants, innovants et créateurs d’emplois. Pour cela, EDFÉlectricité de France s’engage à soutenir financièrement des projets créateurs d’emploi en lien avec l’industrie et les services, l’artisanat ou encore le tourisme et l’économie sociale et solidaire. Ces emplois nouvellement créés pourront ainsi être des passerelles pour des salariés souhaitant mettre à profit les compétences acquises sur le chantier de l’EPR

3 millions d’euros engagés par EDFÉlectricité de France

Pour atteindre ces objectifs, EDFÉlectricité de France s’engage sur un soutien financier de trois millions d’euros pour accompagner la réussite de l’Accord de Performance. Ces fonds permettent de financer d’une part les besoins d’accompagnement et d’ingénierie et d’autre part des prêts participatifs aux entreprises créatrices d’emploi.

  • Un bilan positif

Une dynamique d’accompagnement des salariés engagée depuis mi-2018

Entre juin 2018 et aujourd’hui, les effectifs des entreprises du chantier sont passés de 3800 à 2500 salariés. L’Equipe Emploi Formation de l’EPR a proposé un accompagnement à tous les salariés en CDD, CDIC et intérim qui le souhaitent.

Parmi les 390 salariés sous contrats intérim ou à durée limitée, qui ont quitté le chantier depuis fin 2018, 300 ont pu retrouver un travail par leurs propres moyens. 90 autres ont été accompagnées par l’équipe emploi formation pour les accompagner à trouver des formations ou retrouver un emploi.

Un plan d’action spécifique avec les agences de travail temporaire a été signé via l’élaboration et la signature d’une charte en septembre 2020.

Le dispositif d’accompagnement par l’Equipe Emploi Formation est renouvelé et adapté en 2021 avec la signature de deux conventions avec Pôle Emploi et la MEF. L’EDEC sera également prolongé en 2021.

Des entreprises du chantier accompagnées

Une convention spécifique a été signée avec la CCIChambres de commerce et d'industrie Ouest Normandie afin d’accompagner les entreprises locales qui ont travaillé sur le chantier à trouver de nouveaux débouchés et à accompagner leur développement futur.

Un soutien efficace à la création d’emploi

Pour permettre la création d’emploi dans des entreprises du territoire, EDFÉlectricité de France propose de recourir à des prêts participatifs de sa filiale SAFIDI. Il s’agit d’une une société de financement qui permet de mettre à disposition d’entreprises créatrice d’emploi, des fonds propres d’EDFÉlectricité de France afin de renforcer leur trésorerie et leur développement. Une douzaine d’entreprises locales ont d’ores et déjà bénéficié de ce dispositif. 1,3 millions d’euros a ainsi déjà été engagé par EDFÉlectricité de France pour un potentiel de 200 emplois créés, à venir ou sauvegardés.   

Pour permettre d’aider des petits porteurs de projet à créer des emplois, EDFÉlectricité de France participe au fonds « Initiative Cotentin » par une subvention de 120 000 euros. Les banques partenaires ont également apporté 120 000 euros. La Direccte, la Communauté d’agglomération du Cotentin et le Conseil Départemental ont apporté une aide au financement des frais de fonctionnement. Cet appui de l’APT à « Initiative Cotentin » devrait permettre d’aider à la création de 60 nouveaux emplois.   

Plus de 100 emplois ont déjà été créés depuis la mise en place de ces dispositifs. Une trentaine emplois est en cours de création et une centaine d’emploi sont en perspective.

Pour permettre de mener à bien l’ensemble de leurs engagements réciproques, les signataires de l’Accord de Performance Territoriale ont décidé de prolonger l’Accord de Performance Territoriale jusqu’en juin 2022.  

* L’EDEC (Engagement pour le Développement de l’Emploi et des Compétences) est un accord pluriannuel entre l’Etat et les acteurs de l’emploi visant à sécuriser les parcours professionnels des salariés locaux en intérim ou en contrat à durée limitée.