Vacances apprenantes : été 2020

Le dispositif "Vacances apprenantes"

 
 
Le dispositif "Vacances apprenantes"

Depuis mars 2020, les longues périodes de confinement puis de déconfinement progressif ont changé le quotidien des enfants et limité leur accès aux activités éducatives, sportives et culturelles.

Dans le cadre du plan "Vacances apprenantes" initié par le ministère de l'Education nationale et de la jeunesse, par le ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et par le ministère de la Ville et du Logement, plusieurs dispositifs sont ainsi proposés aux familles et aux enfants.

Les séjours "colos apprenantes" s'adressent aux enfants et aux jeunes scolarisés, de 3 à 17 ans. L'objectif est que de 200 000 à 250 000 jeunes, dont 80% issus des quartiers prioritaires de la ville, puissent partir en colonies de vacances cet été durant des séjours labellisés par les services de l'Etat d'au moins 5 jours et portés en priorité par les collectivités en lien avec les opérateurs. Les colos apprenantes visent à répondre aux attentes des enfants et des familles en matière éducative et de loisirs dans le cadre des accueils collectifs de mineurs se déroulant cet été tout en proposant des modules de renforcement des apprentissages.

Le dispositif des colos apprenantes repose sur un conventionnement avec les collectivités territoriales. Les collectivités locales et les autres porteurs de projets s'inscrivent dans la démarche auprès de la préfecture et participent à l'identification des enfants et des jeunes qui pourront par leur intermédiaire partir en "Colos apprenantes". Ils peuvent répondre à l'appel à candidatures local de deux manières :

  • En tant qu'organisateur direct de séjours de vacances. Si le séjour est labellisé, ils bénéficieront d'une enveloppe spécifique de l'Etat pour les actions menées et de financements dédiés qui ne doivent pas se substituer aux crédits engagés par les collectivités
  • Pour les collectivités ou organismes qui ne disposent pas de centres de vacances ou d'un partenariat existant avec un opérateur, l'Etat facilitera la mise à disposition de séjours "clé en main" en leur donnant accès à un catalogue d'offres d'opérateurs labellisés avec des financements dédiés.

Accompagnement de l'Etat

L'Etat accompagne ce dispositif notamment dans la mise en place du processus de labellisation qui évalue les séjours et attribue le label. Ce label doit permettre de créer un cadre de confiance pour les familles, les collectivités territoriales, les associations et leurs partenaires. Il permet de mettre en avant des activités de qualité adaptées au contexte de crise sanitaire et aux besoins particuliers du public accueilli. Ce label garantit également le savoir-faire des personnels et la qualité éducative des activités de loisirs et de renforcement des apprentissages proposées.

 Précisions importantes :
- Les "colos apprenantes", labellisées, permettent de financer les séjours des mineurs issus des quartiers en politique de la ville, les jeunes de l'aide sociale à l'enfance, et les jeunes de milieux défavorisés (familles en grande difficulté sociale et monoparentales notamment). Mais ces séjours accueillent aussi d'autres jeunes (mixité souhaitée).
- L'Etat accorde 80% d'aide par séjour (5 jours) et par jeune concerné, dans la limite de 400 euros ; la collectivité a en charge le complément de 20% pour ces jeunes  (100 euros au plus). Le but est que le reste à charge des familles de ces enfants soit nul ou purement symbolique. L'aide ne peut être accordée que pour les jeunes dans les situations ci-dessus mentionnées (pour les autres jeunes, le porteur du projet applique à leurs familles le tarif de séjour).

Les demandes de labellisation sont à formuler sur la plateforme numérique développée par la direction du numérique pour l'éducation. Les organisateurs doivent renseigner un dossier en ligne à l'adresse suivante : https://openagenda.com/colosapprenantes . Les organisateurs sont ensuite informés dans les délais aussi courts que possibles de la décision prise par l'autorité administrative.

Autre dispositif : l'aide exceptionnelle aux accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) :
Afin qu'un maximum d'enfants fréquentent des ALSH cet été 2020, l'Etat a prévu une aide ponctuelle exceptionnelle, proposant un appui aux organisateurs de ces accueils. Il s'agit de favoriser leur ouverture estivale, ou de permettre leur développement (capacité
d'accueil accrue), ou d'améliorer leur qualité. Il s'agit d'une subvention accordée à l'organisateur d'un ALSH déclaré auprès de la DDCS (direction départementale de la cohésion sociale), dans la limite des crédits délégués à cet effet et en fonction du dossier présenté.

Vous trouverez en pièces jointes les deux documents suivants, relatifs à ces deux dispositifs de l'été 2020 :
- Appel à candidature des collectivités territoriales "colos apprenantes" :

> Appel à candidature des collectivités territoriales Colos apprenantes - format : DOCX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,29 Mb

- Demande d'aide exceptionnelle aux accueils de loisirs sans hébergement fonctionnant pendant les congés d'été :

> Dossier de demande d'aide exceptionnelle aux accueils de loisirs sans hébergement fonctionnant pendant les congés d'été 2020 - format : DOCX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,29 Mb