La transition écologique

 
 
La transition écologique est une évolution vers un nouveau modèle économique et social, un modèle de développement durable qui renouvelle nos façons de consommer, de produire, de travailler, de vivre ensemble pour répondre aux grands enjeux environnementaux, ceux du changement climatique, de la rareté des ressources, de la perte accélérée de la biodiversité et de la multiplication des risques sanitaires environnementaux.

- Le conseil national de la transition écologique (CNTE)  a été créé en 2012 pour renforcer le dialogue social environnemental. C'est l’instance de dialogue en matière de transition écologique et de développement durable.

- La conférence environnementale  réunit les partenaires du dialogue environnemental (ministres, représentants d’organisations non gouvernementales, organisations syndicales, organisations d’employeurs, collectivités territoriales et parlementaires). Chaque rendez-vous permet de faire le point sur l’avancement des thématiques identifiés précédemment, et de définir un nouveau programme de travail en matière de développement durable.

A l'issue de la Conférence environnementale 2014, 10 actions pour la transition écologique étaient présentées par SÉGOLÈNE ROYAL, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie : 10 mesures phares - CNTE - 4 février 2015

- Au plan régional, la transition écologique se décline sous forme de schéma régional de cohérence écologique (SRCE). Le SRCE présente les grandes orientations stratégiques du territoire régional en matière de continuités écologiques, également appelées trame verte et bleue.

Celui de Basse-Normandie a été adopté par arrêté du préfet de région  le 29 juillet 2014, après son approbation par le Conseil régional par délibération en séance des 26 et 27 juin 2014 . Il a été construit dans le souci permanent d’accompagner les collectivités locales. Il s’agit d’un document innovant, qui doit servir d’orientation pour la définition des trames vertes et bleues locales. Ce schéma est un guide : il laisse aux territoires leur libre-arbitre en matière de décisions locales. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la trame verte et bleue en Normandie.