Actualités

la déclinaison départementale de l’accord national - 15 000 jeunes bâtisseurs.

 
 
la déclinaison départementale de l’accord national - 15 000 jeunes bâtisseurs.

Le Préfet s'est déplacé au sein de l’entreprise VIGER à Equeurdreville jeudi 20 juin pour rencontrer le chef d’entreprise, deux jeunes réfugiés et un jeune d’un quartier politique de la ville actuellement en emploi dans l’entreprise, et les salariés accompagnant ces derniers.

Pour rappel, le 11 janvier 2019 le Préfet du département de la Manche et le représentant de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) du département de la Manche ont signé le protocole d’accord départemental qui a pour objet de favoriser l’accès de jeunes en recherche d’emploi et demandeurs d’emplois issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville ainsi que des migrants.

L’objectif de ce protocole est d’identifier et de former selon des parcours de formation définis en lien avec la Fédération Française du Bâtiment (FFB) ces jeunes pour les intégrer à court ou moyen terme dans les entreprises relevant du secteur du bâtiment.

Les acteurs du service public de l’emploi (Direccte, Pôle emploi, missions locales et cap emploi) et de la politique de la ville se mobilisent pour apporter, à la Fédération Française du bâtiment du département de la Manche, leurs concours à l’action engagée au niveau national puisqu’à l’origine de ce protocole d’accord départemental, un protocole d’accord national a été signé en juillet 2018 entre le Ministère du Travail, le Ministère de la Cohésion des Territoires et la Fédération Française du bâtiment.

L’engagement de l’Etat est de 4 ordres :

- Faire découvrir les métiers et les opportunités d’emploi dans ce secteur;

- Avec les associations de proximité, orienter les jeunes vers toutes manifestations relatives à ces professions ;

- Mettre en œuvre les dispositifs publics d’accompagnement des jeunes sans emploi et des demandeurs d’emploi ;

- Mettre en œuvre des actions d’ingénierie de type engagement de développement de l’emploi et des compétences.

L’Etat s’appuie sur les collectivités qui disposent de prérogatives dans le champ de la formation professionnelle des jeunes et des demandeurs d’emploi, ainsi que dans le domaine de l’insertion (Conseil Régional et Conseil Départemental).

Le Président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) représenté par son Secrétaire Général s’engage par ce protocole à mettre tout en œuvre pour favoriser l’intégration des jeunes visés.

Il s’engage par ce protocole à :

- Définir les besoins en compétences de entreprises du Bâtiment et les mettre à la disposition notamment du service public de l’emploi et notamment des Comités d’Animation Territoriale Emploi Formation.

- Communiquer auprès du grand public sur les métiers du Bâtiment.

- Informer les acteurs professionnels.

- Etablir des partenariats avec les différents acteurs de l’insertion et de la formation.

- Mobiliser son réseau sur cette opération pour recenser les besoins en recrutement, aider au repérage des candidats, encourager les entreprises à ouvrir leurs portes pour découvrir vos métiers, proposer des dispositifs de formation par alternance, proposer des parcours individualisés aux jeunes, proposer vos propres dispositifs….

Cette visite a permis de faire le point sur la situation des jeunes en emploi depuis maintenant quelques mois au sein de cette entreprise et s’inscrit dans le cadre de la Journée Mondiale des Réfugiés.