Actualités

Signature de la convention-cadre "VIGICOMMERCE"

 
Signature de la convention-cadre "VIGICOMMERCE"

Un réseau d’alerte fondé sur le principe de la solidarité et animé par l’esprit civique pour prévenir les phénomènes de délinquance touchant les commerçants et entreprises de proximité de la Manche.

L’Etat, représenté par Mme la préfète de la Manche, les présidents des chambres de commerce et d’industrie Cherbourg-Cotentin et Centre et Sud-Manche, le président de la chambre de métiers et de l’artisanat, les procureurs de la République de Cherbourg et Coutances, le commandant du groupement de gendarmerie départementale et le directeur départemental de la sécurité publique ont décidé de fixer dans une convention les modalités de leur contribution à la création et à la gestion d’un réseau d’alerte rapide des commerçants, artisans et entreprises de proximité.

L’objectif est de conjuguer des efforts pour promouvoir et faciliter leur sécurité en leur permettant de prendre des mesures de prévention utiles et adaptées. Fondé sur le principe de solidarité et animé par l’esprit civique, ce réseau est identifié sous l’appellation « CCIChambres de commerce et d'industrie – CMA- VIGICOMMERCE ». Il s’inscrit dans un concept global de prévention situationnelle développé par la gendarmerie et la police nationales et s’établit sur la diffusion collective de messages type SMS (short message service), qui informent des faits commis en vue d’éviter en temps réel toute réitération d’infraction.

Plus précisément, les actes de délinquance concernés sont les :

-  vols à main armée ou avec violence,

-  vols à l’étalage en bande,

-  escroqueries (par moyens de paiement frauduleux, à la fausse qualité, par ruse, au « rendez-moi »),

-  escroqueries liées au démarchage par fausse publicité,

-  cambriolages sériels ou atypiques.

Sur le plan de la méthode, le principe d’alerte repose sur l’appel, sans délai, au « 17 » par toute entreprise, tout commerçant ou tout artisan victime ou témoin d’un acte de délinquance compris dans la liste citée ci-dessus. Immédiatement, la gendarmerie ou la police diffuse l’alerte par un SMS collectif, sous le titre « VIGICOMMERCE », qui relate brièvement les faits, précise l’heure et le lieu de commission et décrit succinctement le ou les auteurs.

Il convient de préciser que la constitution et la tenue des listes de diffusion est réalisée sous le couvert de l’autorité compétente conformément aux dispositions de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Le dispositif « VIGICOMMERCE », destiné à renforcer les moyens de prévention situationnelle, a été officialisé par la signature des parties le 24 février 2014 à la préfecture de la Manche.