Actualités

Le Parcours Emploi Compétences dans l'arrondissement de Saint-Lô

 
 
Le Parcours Emploi Compétences dans l'arrondissement de Saint-Lô

Aujourd'hui, mardi 30 avril, le secrétaire général de la Préfecture de la Manche et Sous-Préfet de l'arrondissement de Saint-Lô, Fabrice ROSAY a présenté à la presse le déploiement du Parcours Emploi Compétences sur l'arrondissement de Saint-Lô.

Le parcours emploi compétences, c'est quoi ?

Destiné aux personnes rencontrant des difcultés sociales et professionnelles d’accès à l’emploi, le parcours emploi compétences est un contrat d’accompagnement dans l’emploi.
Il a pour objectif de favoriser l’insertion durable sur le marché du travail de son bénéficiaire.

De quel type de contrat s'agit-il ?

Il s’agit d’un contrat de travail de droit privé. D’une durée hebdomadaire de 20 heures minimum, ce contrat de travail peut être à durée indéterminée ou à durée déterminée (9 mois minimum).
Conclu pour un temps plein ou un temps partiel, la rémunération du salarié ne peut être inférieure au Smic horaire (9,88 € au 1er janvier 2018)

Pour quels avantages sur le plan professionnel ?

Cela constitue une réelle opportunité de s’engager pour l’insertion professionnelle d’une personne, d’anticiper l’évolution des métiers et des compétences, et le remplacement des personnels partant à la retraite dans une perspective de gestion prévisionnelle des emplois
et des compétences (GPEC)

Quels sont les employeurs concernés ?

Les employeurs du secteur non marchand suivants :
• les collectivités territoriales ;
• les autres personnes morales de droit public ;
• les organismes de droit privé à but non lucratif ;
• les personnes morales de droit privé chargées de la gestion d’un service public ;
• les sociétés coopératives d’intérêt collectif

Sur le plan financier

L’arrêté préfectoral régional du 20 juillet 2018 prévoit un taux de prise en charge exprimé en % du SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance brut dans la limite de 20 heures hebdomadaires pour une durée de 9 à 12 mois renouvelable jusqu’à 24 mois :
- le taux minimum prévu correspond à 35 %
- 50 % pour les PEC à destination des habitants des quartiers prioritaires de la Ville, et pour les PEC proposés par les employeurs du secteur de l’urgence sanitaire et sociale ou par les communes rurales
- 60 % pour les contrats concernant des demandeurs d’emploi en situation de handicap et les bénéfciaires du revenu de solidarité active
Le recrutement en parcours emploi compétence ouvre droit pour l’employeur à une exonération :
• de la part patronale de cotisations et contributions de sécurité sociale dues au titre des assurances sociales et des allocations familiales, dans la limite d’un montant de rémunération égal au S.M.I.C.
• de la taxe sur les salaires
• de la taxe d’apprentissage

Selon quelles conditions ?

Le parcours emploi compétences reposant sur la mise en place d’un triptyque emploiaccompagnement formation, l’employeur est choisi sur sa capacité à offrir à son salarié :
• un accompagnement renforcé ;
• les conditions d’un parcours vers l’emploi durable, à travers la formation et u engagement à développer les compétences et les qualités professionnelle du salarié en insertion.
Dans le cadre du parcours emploi compétences, chaque employeur est ainsi tenu envers son salarié :
1. De mettre en place des actions d’accompagnement : aide à la prise de poste, évaluation des compétences, périodes de mise en situation en milieu professionnel, aide à la construction du projet professionnel, aide à la recherche d’un emploi à la sortie, etc.
2. De le faire bénéfcier d’actions de formation : remise à niveau, préqualifcation, période de professionnalisation, acquisition de nouvelles compétences, VAEValidation des acquis de l'expérience, etc.
3. De lui désigner un tuteur.
4. De lui remettre une attestation d’expérience professionnelle à l’issue de son contrat

Retrouvez l'intégralité du dossier de presse ci-dessous :

> Dossier de presse PEC - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,63 Mb