Actualités

EPR de Flamanville : un premier bilan positif pour l’accord de performance territoriale

 
 
Le 12 décembre 2019, les signataires de l’accord de performance territoriale se sont réunis pour dresser le bilan, à mi-parcours, des actions engagées depuis octobre 2018.

Le 25 octobre 2018, un accord a été signé pour trois ans entre l’Etat, EDFÉlectricité de France et les collectivités. C’est l’accord de performance territoriale qui se déclinait sous deux axes : le maintien de l’emploi des salariés en fin de mission sur le chantier de l’EPR et la fidélisation des compétences au profit du territoire et de ses filières économiques.

Un an après la signature de l’accord, un premier bilan a été effectué :

Pour traiter les conséquences directes de la fin du chantier de l’EPR sur la main d’œuvre locale, des réunions d’information collectives et un point conseil emploi, animé par la Maison de l’emploi et de la formation (MEF), en partenariat avec les employeurs, ont été mis en place. Ces dispositifs ont permis de rassembler et d’informer près de 700 salariés. Parmi eux, 93 ont été reçus en entretien et 65 ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé par les services de Pôle emploi. 26 salariés ont également bénéficié d’un dispositif de formation.

D’autre part, EDFÉlectricité de France et ses partenaires (Pôle emploi, la MEF, l’AFPA, la Direccte, la CCIChambres de commerce et d'industrie Ouest Normandie, la Communauté d’agglomération du Cotentin, l’Agence de Développement Normandie et SAFIDI*) ont rassemblé une offre de services complète à destination des entreprises du chantier (ressources humaines, financement, conseil, expertise…). Une douzaine d’entreprises bénéficient de ce dispositif innovant pour développer et maintenir les compétences acquises grâce à l’EPR. De plus, EDFÉlectricité de France a facilité la mise en relation d’une soixantaine d’entreprises du chantier avec la Communauté d’agglomération du Cotentin pour leur proposer une offre foncière et immobilière.

Concernant les commerces de proximité, une rencontre a été organisée entre l’association des commerçants de Les Pieux, EDFÉlectricité de France, la Communauté d’Agglomération du Cotentin, la Chambre des métiers et de l’artisanat ainsi que la CCIChambres de commerce et d'industrie pour informer sur les évolutions des effectifs du chantier. Des mesures d’accompagnement ont été proposées aux commerces demandeurs.

Par sa filiale de financement SAFIFI, EDFÉlectricité de France soutient également la création d’emplois sur le territoire en proposant à des entreprises des prêts participatifs. Une dizaine d’entreprises bénéficient de l’accompagnement financier de SAFIDI pour un total de 1,2 millions d’euros visant la création de 120 emplois. Les secteurs concernés sont l’industrie, les services, la pêche, l’agro-alimentaire, le tourisme et l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). EDFÉlectricité de France a également subventionné l’appel à projet ESS de la Communauté d’agglomération du Cotentin. Quatre projets ont été primés appelant à créer une dizaine d’emplois sur le territoire.

Ce 12 décembre, les signataires de l’accord se sont réunis pour définir la suite des actions à engager. Les actions déjà mises en œuvre vont ainsi se poursuivre et un plan d’action est actuellement en cours d’élaboration avec les agences de travail temporaire. L’EDEC** sera également prolongé pour l’année 2020 afin de poursuivre l’accompagnement des salariés en fin de mission. Pour l’accompagnement des commerces locaux, EDFÉlectricité de France a décidé de renforcer le dispositif Initiative Cotentin par une subvention de 120 000 euros pour aider à la création de 60 nouveaux emplois.

* SAFIDI : la Société d'Aide au Financement du Développement Industriel est une société de financement au service des politiques du groupe EDFÉlectricité de France sur les territoires (en France et dans les DOMDépartement d'outre-mer) ; SAFIDI est détenue à 100% par EDFÉlectricité de France via la holding EDEV.

**EDEC : l’Engagement pour le Développement de l’Emploi et des Compétences) est un accord pluriannuel entre l’Etat et les acteurs de l’emploi visant à sécuriser les parcours professionnels des salariés locaux précaires.